Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 17:40

Comme je commence à distribuer un peu de propolis, voici la fiche qui accompagne cette petite merveille...

 

 

propolis-1.jpg

 

 



Présentation


La propolis est la troisième merveille (à l’instar du nectar et du pollen), élaborée par les plantes, collectée par les butineuses et utilisée par l’homme pour sa santé. Ce mélange complexe de résines et de baumes sert à la protection des bourgeons ; les abeilles s’en servent pour réduire l’entrée de leur colonie et comme « paillasson sanitaire » au retour des butineuses (d’où le nom « pro polis », « devant la cité » en grec). L’ensemble de la surface interne de la ruche, alvéoles comprises, en est recouverte d’une fine couche (additionnée de salive) dont les propriétés antibactériennes et antifongiques permettent de contrôler la contamination des larves et denrées (malgré des conditions extrêmement favorables au développement des bactéries et autres mycoses). Mélangées à de la cire et d’autres matériaux de construction, ces résines sont également utilisées pour fixer des éléments mobiles, boucher des petits trous, peaufiner l’isolation thermique et l’étanchéité ou embaumer le cadavre d’un intrus, empêchant ainsi une putréfaction fatale à la colonie.

Les Egyptiens connaissaient ces vertus et utilisaient la propolis pour la momification de leurs pharaons. Elle fut également utilisée comme vernis des Stradivarius, ce qui leur conférait des propriétés vibratoires particulières. Mais l’usage majeur, traditionnel et empirique de cette substance résineuse par l’homme est le traitement des affections de la sphère ORL, de la peau et le renforcement de l’immunité.

 

 

Formulation et indications


La formulation complexe (et variable), comprenant une synergie remarquable de 60 flavonoïdes, explique les propriétés antibiotiques, antivirales, antifongiques, antigerminatives, anesthésiques, cicatrisantes, antioxydantes, anti-rhumatismales ainsi qu’une action sur le métabolisme du neurone, une intervention dans les mécanismes immunologiques et des propriétés anti-inflammatoires et anti-tumorales non négligeables. La « redécouverte » moderne de la propolis est à l’origine de nombreuses études qui permettront d’utiliser au mieux ces différentes facettes de manière bien cadrée. Précisons que l’utilisation des différentes formulations chez l’homme ne provoque pas d’effets secondaires néfastes (hormis quelques rares cas d’allergie, moins de 0,5 pour mille), est bien tolérée et est compatible avec les autres thérapeutiques.

La propolis est utilisée pour augmenter la résistance naturelle, ou comme traitement ou adjuvant des affections suivantes (avec les conseils de votre médecin traitant bien sûr !) :
* sphère cardio-vasculaire : influence favorable sur le cœur, les parois des vaisseaux et les troubles dûs à l’artériosclérose ;
* sphère respiratoire : affections ORL (angines, pharyngites, rhinites, otites), broncho-pulmonaires (asthme, rhume des foins, bronchites chroniques, grippe) ;
* sphère digestive : stomatologie (hygiène dentaire, gingivites, aphtes, douleurs et infections dentaires), gastrites, certains ulcères, colites ;
* sphère génito-urinaire : inflammations, affections de la prostate ;
* sphère dermatologique : contusions, coupures, brûlures, infections, callosités, verrues, cicatrices chéloïdes, eczémas, psoriasis, mycoses, zona, lésions anales ;
* sphères diverses : métabolique (dont chélation de métaux lourds), affections thyroïdiennes, certains rhumatismes, orgelets, régénération de l’organisme après stress ;
* douleur : anesthésises locales, arthrites et arthrose ;
* effets sur le cancer : renforcement de l’effet de la chimiothérapie et baisse de ses effets secondaires, amélioration de la formule sanguine, action anti-tumorale sur certains types de cancer (études sur animaux).

 

 

 

Utilisation


La propolis brute récoltée à l’aide de grille par l’apiculteur peut être consommée telle quelle, en la mâchant longuement comme un chewing-gum. Celle issue du raclage des éléments de la ruche (pouvant contenir des impuretés : débris d’abeilles, bois, etc…) sera traitée sous la forme d’une extraction à l’alcool à 70°. Une fois filtrée et l’alcool évaporé, « l’extrait mou de propolis » peut être dilué dans le miel, ce qui donne la « propomiel » à l’utilisation facile, aussi bien par voie externe qu’interne.

La posologie type est la suivante :
-pour la propolis brute : 1 à 3 g par jour, répartis en 3 fois, pendant une semaine ;
-pour l’extrait alcoolique à 15% : 5 à 30 gouttes dans un verre d’eau avant chaque repas ou sur un sucre (laissez l’alcool s’évaporer) ; par tamponnement ou en aérosol par voie externe ;
-la propomiel à 5% d’extrait mou s’ingère à raison de quelques grammes avant la prise des repas ; elle peut être diluée au dixième pour l’application externe.

Un traitement de 2 à 3 semaines ne présentant pas d’amélirorations ne devrait pas être poursuivi.
Suivez les conseils de votre thérapeute !



Sources principales (et plus d’infos) :


biogassendi
Dr Donadieu


Autres liens :


Dr Stangaciu
passeport santé
pleine-santé
vidéo propolis et cancer
article de Mr Percie du Sert
vidéo propolis et immunité

 

Lien pour cette fiche en pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

geobiologie 30/05/2016 16:24

merci pour votre article,
je cherche un fournisseur pour le grillage plastique que vous présentez (en qualité alimentaire).
si vous avez cela, je vous en remercie
belle journée

Ludo 01/06/2016 14:37

Bonjour JP !
C'est du "grillage à varroa", vendu au mètre par un fournisseur dont j'ai perdu la trace...
Dès que je la retrouve, un autre message suivra !
Alors, j'espère... à bientôt !
Ludo

Présentation

  • : les abeilles de Lifou
  • les abeilles de Lifou
  • : les aventures des avettes tropicalisées... Partages d'expériences happycoles, juste pour le plaisir !
  • Contact

Rechercher

Les 10 Derniers

  • Plan de la ruche
    En rouge, les nouveautés. Accès direct aux pdf : pollen - propolis - schéma de ruche Langstroth baumes - baumes personnalisés Votre avis m'intéresse : retour de feeling Commandez les cosmétiques des abeilles chez les fées de BioAttitude.nc ! • Journal...
  • Endo-kényane
    Pour le fun, j'ai commandé un mini-endoscope pour Android à 15 boules... Ce n'est pas pour visiter mes trous d'nez ! Mais pour aller voir les zélées !! Bon, il ne faut pas s'attendre à des miracles côté qualité des photos, maintenant ça devient rigolo...
  • La forme à Sion
    Hello ! Je propose 3 modules de formations pratiques : A - Conduite en synergie avec l'abeille constat de l'échec d'une apiculture intensive basée sur nos besoins/envies observation de l'entité colonie, apparentée à un mammifère répondre aux besoins de...
  • 7 ans
    Ce blog a 7 ans aujourd'hui : Joie mes amis, joie !! Sous sa forme actuelle : il se peut fort que ses jours soient comptés : car il faut dire que ça bouge dans le quartier, si je jette un oeil (étonné) à l'année qui vient de s'écouler : on a eu droit...
  • Le cadre-témoin - le livre
    Hello ! Le petit livret de Roger Vanhée est introuvable sur le net. Sur la demande de 2 personnes, j'ai scanné le mien et le mets à dispo en PDF ici. Lien vers le PDF BIEN SÛR, s'il est réédité ou si vous le trouvez en vente sur le net (merci de bien...
  • Cadre à jambage
    Hello ! Cela faisait longtemps que ça me tarabustait, c'est parti depuis aout dernier pour tester le fameux cadre à jambage... Kézako ?? Un cadre sans cire gaufrée, juste une amorce de 2 cm en haut. Et un "jambage" ou "renfort", une baguette fine presque...
  • A pas peur
    "Les abeilles, ouhhhh ça pique !!" Réflexe de survie quand on ne les connait pas... Une abeille ne pique QUE par nécessité, elle y laisse son dard et sa vie. Cela veut dire aussi que si vous apprenez à les connaître, à les observer, et à agir sans les...
  • Mu
    Depuis mars, Bi ne Drehu a migré 30 km plus au Sud, dans la tribu de Mu au lieu-dit Kaladea... Grâce aux amis (Oriol, Maxou, Loïc, Diane et Lionel, Mel, Laurent, Ced, Xavier, Amélie et Claudio, et j'en oublie sûrement...) la maison se peaufine (avec une...
  • L'art de devenir abeille
    L' apiculture, c'est l'art de devenir abeille... Se mettre dans la peau de la colonie, voir ce qu'elle exprime pour faire l'acte juste qui lui apportera du mieux-être. Vous ouvrez trop souvent ? Le dérangement incessant demande une grande dépense énergétique...
  • Nougat
    Nous sommes faits pour faire ce que l'on kiffe, n'est-ce pas ? Il y a quelques années, j'avais pris GRAND plaisir à faire du nougat... Un peu extrémiste, je ne voulais pas d'autres sucres que le miel de mes zabeilles. Cuire le miel attire fort les fifilles,...