Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 19:01

Coucou !

Ballade au Bout du Monde...

(on est toujours au bout du monde de quelque part ailleurs ?!)

Lors de ces semaines finistériennes, morbihanaises, mais aussi cotentinoises, nantaises et charentaises, l'oeil est aux aguets dès qu'il erre dans la nature, voyeur compulsif des splendeurs florales exhibitionnées...

"Qui butine quoi, par ici ??"

Alors, quand le capteur de lumières est sous la main, ça donne ça :

à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???
à voir le Bourdon ???

Zavez r'marqué ???


Oui... ça bourdonne, ça bourdonne !!

Il y a même des insectes non identifiés !

Mais des abeilles "domestiques", que couic !!

Si, parfois, j'en ai vu une part terre, en mauvaise posture...
Ou même une fois, posée sur une fleur, à 21 h, genre "laisser-moi mourrir là"...

Du butinage d'Apis mellifera, j'en ai vu seulement deux fois, et dans la même zone : ahhh quand même !!

(espérons que le trèfle leur porte bonheur !)(espérons que le trèfle leur porte bonheur !)
(espérons que le trèfle leur porte bonheur !)

(espérons que le trèfle leur porte bonheur !)

En creusant un petit peu, la source a été vite trouvée : il s'agit de quelques ruches posées sur le toit de la mairie du Conquet :

à voir le Bourdon ???

Alors........

Pourquoi profusion de bourdons, (Bombus terrestris, pour les intimes !), et si peu d'avettes ?

Curieux, j'ai posé la questions aux amateurs d'abeilles locales, regroupés en groupe yahoo "abeilles noires"...

(groupe que je vous recommande chaudement, d'ailleurs !)

Voici quelques éléments de réponse :

je ne suis pas compétent en physiologie du bourdon, mais j'ai aussi observé leur présence fréquente.
Quelques particularités les rendent plus facile à détecter en ce moment.

Il fait souvent bien trop froid pour les abeilles, mais les bourdons sont connus pour sortir dès 5° et ils volent beaucoup plus tôt chaque jour.
ils peuvent butiner beaucoup plus de plantes que les abeilles, grâce à leur puissance plus grande, et en conséquence on les trouve là où les abeilles ne vont pas.

Pour ce qui est de leur sensibilité ou leur résistance éventuelle aux phytosanitaires, je suis curieux de connaître les éventuelles études sur le sujet.
Un facteur différenciant par rapport à l'abeille est le cycle de reproduction, chaque colonie n'existant que quelques mois, il n'y a pas l'effet d'accumulation des phytosanitaires dans les provisions ou la cire.

Je vais suivre avec attention les réponses faites sur ce sujet.

Cordialement,
Lionel

Ou encore, via Janine :

Bombus est-il plus ou moins sensible qu'Apis? Je ne connais pas assez la question pour te répondre, je ne suis pas sûre d'ailleurs qu'il y ait à cela une réponse univoque. Pour ce qui est de la dose létale 50 de l'imidaclopride, Bombus t. est à peu près 10 fois moins sensible que Apis m, par exemple, mais je ne suis pas sûre que ce rapport soit le même pour un autre pesticide, et il pourrait même être l'inverse! Ça dépend de la nature de la substance et des voies métaboliques que la détox met en jeu à mon sens.

(l'imidaclopride est la molécule active, présente notamment dans le Gaucho, interdite depuis peu en Europe malgré la pression des lobbys de l'agrochimie... La DL 50 est la "dose léthale 50", dose provoquant la mort de 50% des insectes exposés...)

Janine (qui œuvre au CARI) insiste aussi sur le fait que même si les études sur la toxicité des pesticides sur les abeilles sont souvent biaisées et insuffisantes, elles ont le mérite d'exister, contrairement à celles concernant les bourdons ou autres abeilles solitaires, plus rares voires inexistantes...

a

Voilà, cette observation illustre-t'elle la pression d'un environnement de plus en plus toxique sur les insectes pollinisateurs ? Ou simplement nous rappelle que le printemps s'est fait tirer l'oreille cette année ??

Le saura-t'on un jour ?

Qu'importe, peut-être !

Belle journée à vous !

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bonjour,
Il y a peut-être encore d'autres facteurs à prendre en compte. Par exemple, les espèces de fleurs sur lesquelles sont observés les bourdons sont-elles à cet endroit suffisamment nombreuses pour une colonie d'abeilles, ou suffisent-elles juste à une toujours plus petite colonie de bourdons? si d'autres espèce de fleurs sont au même moment plus nombreuses et moins loin de leur habitat, les abeilles ne choisissent-elles pas la rentabilité?
Répondre
L
Merci de faire avancer la réflexion...

Présentation

  • : les abeilles de Lifou
  • : les aventures des avettes tropicalisées... Partages d'expériences happycoles, juste pour le plaisir !
  • Contact

Rechercher

Les 10 Derniers

  • Plan de la ruche
    En rouge, les nouveautés. Accès direct aux pdf : pollen - propolis - schéma de ruche Langstroth baumes - baumes personnalisés Votre avis m'intéresse : retour de feeling Commandez les cosmétiques des abeilles chez les fées de BioAttitude.nc ! • Journal...
  • Initiation sur les bases apicoles
    Ka'oha nui ! (et oui : autre région, autre bonjour...) Voilà un doc qui synthétise le savoir minimum pour débuter en apiculture, une sorte d'introduction pour ceux qui n'ont jamais approché une ruche de leur vie. doc de formation "bases apicoles" Bonne...
  • Baume anti-moustique
    Si vous arrivez "par hasard" sur cette page, merci de faire un crochet par là : intro sur les recettes . Pour le tutoriel, voir le livret de cours sur l'apicosmétique , page 2 Avec la base de baume simple, si on ajoute 1 % d'huile essentielle bio (soit...
  • Tutoriel cosméto
    Dans le livret sur le cours d'apicosmétique est illustrée la méthode simple pour faire 1 ou quelques baumes, avec les ustensiles de la cuisine. Petit pot en verre, casserole d 'eau pour bain-marie, baton de brochette (propre) pour touiller, proportions...
  • Le baume simple et ses variantes
    Voilà, on entre dans le vif du sujet !! Voici la base de mes baumes, qui va se complexifier au fil des recettes. Si vous arrivez "par hasard" sur cette page, merci de faire un crochet par là : intro sur les recettes Pour le tutoriel, voir le livret de...
  • Les docs des formations
    Bonjour ! Voici les pdf des documents qui accompagnent les 3 formations que j'ai eu la joie de transmettre pendant le second semestre 2017 : Conduite en synergie avec les colonies, les produits de la ruches : leur récolte, leur transformation et leur...
  • Les recettes
    Hello la famille !! Vous allez bien ? Après ces semaines de silence, les choses s'éclaircissent par ici... La migration sur Nuku Hiva débouche finalement sur une reprise du soin aux animaux. La sécheresse a retardé la production d'essaims, les difficultés...
  • Abeilles / Fourmis : 1 partout
    Hello ! Ka'oha nui ! Une nouvelle page des zabeilles tropicalisées s'ouvre, sur l'île de Nuku Hiva au Nord des Marquises. Et comme vous allez le voir dans la vidéo qui suit, ça commence bien vivant !! Bon visionnage et à bientôt ^_^ Les aventures des...
  • Endo-kényane
    Pour le fun, j'ai commandé un mini-endoscope pour Android à 15 boules... Ce n'est pas pour visiter mes trous d'nez ! Mais pour aller voir les zélées !! Bon, il ne faut pas s'attendre à des miracles côté qualité des photos, maintenant ça devient rigolo...
  • La forme à Sion
    Hello ! Je propose 3 modules de formations pratiques : A - Conduite en synergie avec l'abeille constat de l'échec d'une apiculture intensive basée sur nos besoins/envies observation de l'entité colonie, apparentée à un mammifère répondre aux besoins de...