Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 17:11

Hé oui, un pitit changement dans la ponctuation, et ça change tout parfois !!

 

Et si nous prenions cela au pied de la lettre ??

 

Chroniques d'une expérience culinaire inattendue...

 

P1040096.jpg

 

Souvenez-vous du fameux cadre-témoin...

En principe, on coupe la batisse de cire toutes les semaines : si la reine y a pondu, on n'y trouvera que des jeunes larves.

Certains laissent les abeilles construire 15 j : les cellules étant plus grandes dans une batisse naturelle, ce sont des mâles qui sont élevés. Et en 15 jours, les larves sont operculées... piégeant en même temps un nombre conséquent de varroas (dans les contrées où il y en a, bien sûr !), plus attirés par ces sources d'hémolymphe plus abondante...
SI vous m'avez suivi, la découpe du cadre-témoin tous les 15 jours est donc un moyen soft de faire baisser considérablement la pression de cet acarien ennuyant...

 

Bon, mais là, c'est la flemme qui a abouti à ce rayon plein de vie en boîte !! Quel dommage de jeter ces futurs bouts d'mecs...

 

Mais comme la visite a lieu avec la famille Nicolini, des "Corses-Malgaches habitués de la Réunion", l'idée est venue de goûter à ces mets très prisés dans "l'île Bourbon"...

 

 

Au boulot !

 

P1040176.jpg

 

Voilà la bêêêêête... La nymphe est assez agée, puisque les yeux sont bien colorés dans ce cas là...

 

Extraction !

 

P1040189.jpg

 

Un long labeur de dépiautage commence... A deux, avec Marius, c'est plus drôle...

 

P1040196.jpg

 

Le coup de main se prends assez vite, à la pince à épiler (ou ici, la pince à ???? !)

 

P1040199.jpg

 

Rose se lâche sur les photos pendant ce temps, et elle a bien raison !

 

 

P1040206.jpg

 

Rissolage à la poèle avec un filet d'huile d'olive, et une pointe de sel et de poivre...

 

 

P1040207.jpg

 

C'est tout de suite plus apétissant, n'est-ce pas ! :-D

 

 

 

Alors, le chef est-il satisfait ??

 

P1040212.jpg

 

Verdict familial : pas mal du tout !

 

Un subtil mélange de goût de crevette, de noisette, et de foie de génisse pour la consistance...

 

 

 

Bon, mais QUELLE IDEE de manger des larves d'insectes, rétorquerez-vous ???

 

En fait, c'est plutôt pas mal pour notre santé !

En apithérapie, on appelle cela "apilarnil"...

 

Voyons ce qu'en dit Catherine Ballot-Flurin dans son sympathique ouvrage : "Les Bienfaits de l'Apithérapie"...

 

" Ces belles larves qui luisent au fond des cellules ont donné l'idée à un apiculteur roumain, Nicolae V. Iliesiu : il se demandait toujours pourquoi les poulets qui étaient nourris avec des larves d'abeilles grandissaient d'une manière spectaculaire. Cette question lui était restée dans la tête : que contiennent ces larves d'abeilles ? Une substance aux pouvoirs extraordinaires ? C'est ainsi que Nicolae V. Iliesiu réussit à convaincre les Roumains, et bien d'autres, de consommer les larves d'abeilles, et tout spécialement les larves de mâles, qu'il a appelées "apilarnil".

 

On trouve aussi des préprations à base de larves d'abeilles au Japon. Un fabricant français propose des ampoules contenant des embryons de larves.

(...)

 

On peut consommer les larves entières ou broyées. C'est un aliment riche en protéines et en vitamines A et D, avec une activité enzymatique élevée, comme la gelée royale. On y trouve aussi des lipides, des minéraux et des vitamines, ainsi que d'autres substances non encore identifiées.

 

Les larves facilitent la croissance et la convalescence, elles sont toniques, et stimulent la libido et l'appétit."

 

 

Nous voilà pleinement rassurés !!

 

Alors... Venez manger(,) les enfants !!

 

Repost 0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 21:56

C'est l'histoire de Fufu, un ami d'enfance...

(hé bien oui, l'école véto, c'était il y a fort longtemps ! :-D)

Il rencontra Jenny, une Princesse, lors d'un long séjour au Québec.

Et depuis, ils ont deux bambins et vivent au bord du Lac d'Annecy...

Quel raccourci !!

 

famille-Bernard.jpg

 

Toujours est-il que ces généreux amis ont choisi de parraîner une ruche.

 

Le nom choisi ?

 

"Itre bi sine i Leo me Emma-Rose"

 

(les amies abeilles de Léo et Emma-Rose)

 

Alors, voilà leur histoire, à ces abeilles subtropicales de la Haute-Savoie !

 

 

 

  • 27 octobre 2012

Jour de la fusion de deux colonies, à l'origine de "itre bi"...

Car l'histoire débutante à été mouvementée !

 

La colonie prévue pour cette ruche a capoté, victime de son propre poids (et de la flemme que j'ai eue pour la transvaser assez tôt dans un volume suffisant... Voir le résultat par là...)

 

Du coup, les abeilles ont rejoint une ruche déjà peuplée, et j'ai gardé les rayons tout frais, déjà gorgés de miel, et surtout tout droits...

 

itre-bi-1.jpg

 

Quant aux abeilles ??

 

C'est un essaim assez gros, juste posé dans le manguier de Papa Gallus, un ténor de la vanille sur l'île, et récupéré avec Christophe (qui lui a donné le nom, comme veut la coutume, de "Mangues sabots"...)

 

Pas de photos de la capture ! Mais le voilà, transféré dans une ruchette et bien installé au rucher du littoral...

 

itre-bi-3.jpg

 

 

Transfert dans la nouvelle maison !

 

itre-bi-2.jpg

 

 

Les rayons de la ruchette, non conservés car de travers :

 

itre-bi-4.jpg

(l'occasion de déguster un excellentissime pain d'abeille, ce pollen fermenté au goût extraordinaire !)

 

 

Et voilà le résultat :

 

itre-bi-5.jpg

 

Un piti contrôle par la fenêtre deux jours plus tard : à part un peu de mortalité (quelques fourmis électriques sont là aussi !), ça baigne...

 

itre-bi-6.jpg

 

  • 10-11 novembre 2012

La colonie se sent déjà à l'étroit : le volume est TRES bien occupé ! Voyez plutôt :

 

itre-bi-7.jpg  itre-bi-8.jpg

 

 

 

 

Alors... on rajoute trois barres !

 

itre-bi-10.jpg  itre-bi-11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour le plaisir des yeux :

 

itre-bi-13.jpg

 

(là, on voit bien que si la place vient à manquer en pleine miellée, quand ça stimule al production de cire, les rayons sont élargis jusqu'aux parois et ne sont plus mobiles... Donc, à moi d'observer pour suivre le mouvement !)

 

 

itre-bi-14.jpg

 

(ici : on voit que la majorité des ouvrières resemblent comme deux gouttes d'eau aux européennes, alors qu'une d'entre elle arbore fièrement des trace du métissage avec les italiennes d'Ouvéa... Comme la reine est fécondée par 20 âles ou plus, la descendance n'est pas homogène !)

 

 

  • 17 novembre 2012

Une semaine plus tard, un nouveau rayon a bien débuté, tandis que les autres ont encore poussé...

 

itre-bi-16.jpg

 

Ue colonie bien partie !

Repost 0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 20:55
 

K01.jpg

Voici quelques mois, Olivier -du site Lalibela.fr- m'a contacté pour demander ce que devenaient les ruches kényanes.

 

Alors, à son attention, et parce que ce projet me tient à coeur, voici quelques anecdotes

qui peuvent être utiles à ceux qui voudraient se lancer dans cette belle aventure...

 

La première kényane expérimentale, don de ces amis allemands de passage sur Lifou, est toujours bien vivante et à enfin perdu sa hausse Langstroth, afin de la gérer de manière horizontale. Une première récolte a eu lieu, ce qui a donné un savoureux miel en rayon (dont une partie pas entièrement operculée a été pressée et a spontanément cristallisé : une excellente souche pour faire du miel crémeux !)

 

 

Sur cette "vieille" photo, (la hausse est encore présente), les rayons récemment construits sont toujours un sujet d'émerveillement pour les mômes (petits ou quadragénaires, d'ailleurs !), de part ce rapport divers à l'abeille, sans être dispersé par tout le côté technique des ruches dites modernes...

 

K01bis

 

 

 

 

Alors, cette jolie colonie a été transférée dans le nouveau prototype (dont la construction a été présentée par là et par là !), histoire de donné un bon coup d'entretien à la vétérante, et pendant ce temps, d'aller exposer les fifilles à la fête du Santal et du Miel...

 

 

K02

K03.jpg K04.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K05.jpg

 

Vue sur la mer pour les avettes, vue sur les entrailles de la ruche sans être impressionnés par le vol des butineuses pour les spectateurs, nous avons eu la joie de partager notre passion en live, sans aucune piqure pendant ces trois jours très fréquentés...

 

 

 

Autre fait marquant : une ruchette victime de son succès... et du temps orageux de ce début de saison chaude...

 

K07.jpg

 

 

Cela faisait quelques jours que la façade était densément couverte... Temps de transférer l'essaim débordant dans une maison plus spacieuse !

 

Lors de la visite, moche spectacle : sur les 7 rayons construits, 5 se sont cassés sous le poids du miel et dû au ramollissement de la cire en cette période au temps lourd... Voyez plutôt :

 

K08.jpgK09.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On observe ce même type de mésaventure dans les essaims sauvages protégés sous les falaises : des morceaux de rayons parfois balaises tombent lorsque la cire est fraîche et le miel lourd et chaud...

 

Alors pas de découragement : les rayons contenant des oeufs et larves sont laissés et redressés, et une semaine plus tard, de nouveaux rayons sont construits !

 

K10.jpg  K11.jpg

 

Sauf que la colonie n'aura pas réussi a refaire une reine pour remplacer celle engluée dans le carnage : les abeilles seront fusionnées avec une autre colonie...

 

 

 

 

Une autre observation ! le petit filet de cire sous les barres n'est pas suffisant pour guider les rayons ! Les cirières tissent parfois d'une barre sur l'autre, ce qui ne rend pas du tout aisé la manipulation de ce sacré bordel...

 

Alors voilà une tentative de mieux guider leur travail : retour à la défonceuse !

 

K12.jpg K13.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K14.jpg

 

L'avenir nous dira si ce système fonctionne mieux !

Repost 0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 16:07

Tout est dans le titre ! :-D

 

 


 
Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 20:24

Connaissez-vous cette émission de France Inter, de Jean-Claude Ameisen ?

 

Un bijou...

 

Subtile harmonie de la science, la poésie, la philosophie, cette plongée dans la vie de la nature nous pousse avec émerveillement à regarder autour de soi d'un autre point de vue...

La narration passionnée nous emmène dans un beau voyage, dans les arcanes de la Vie...

 

 

Quatre émissions sont consacrées à l'abeille à miel,  à travers les textes incontournables de Karl Von Frisch ou de Maurice Maeterlink, mais aussi des études scientifiques les plus récentes...

 

La danse frétillante, la vision de l'abeille, la démocratie innée à la colonie : je vous laisse découvrir, bande de veinards !!

 

 

Capture.jpg

 

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 19:37

S'il y a un événement qui a bien pris sur Lifou, c'est la Fête de la Science, organisée par l'asso des sciences expérimentales Symbiose, les enseignants, écoles, collèges et lycée des îles...

 

Les élèves préparent ainsi un atelier par classe ou par groupe, qu'ils présentent le jour J à toute la smala...

 

Si les thèmes conseillés cette année touchaient aux mathématiques et aux énergies renouvelables, tout est accepté ; 5 ou 6 groupes ont potassé la vie des abeilles...

 

Pitite visite...

 

 

La classe de Drueulu, d'abord, avec une excellente maîtrise du fonctionnement de la colonie, et des maquettes très sympa...

 

DSCF0989.jpg

 

 

 

Coucou !  :-)

 

DSCF0992.jpg

 

 

 

Des simulations d'un grand réalisme...

(j'adore le mâle qui lit le journal, la gardienne au couteau, la ventileuse à l'éventail, etc...)

 

DSCF0993.jpg

 

 

 

Ces élèves de Havila étaient venus apprendre à monter des cadres à l'atelier :

 

DSCF0994.jpg

 

 

Gros travail aussi sur la transformation du nectar en miel...

 

DSCF0995.jpg

 

 

Enfin (car la batterie de l'appareil n'a pas permis d'immortaliser les autres projets !), la classe de Tissam a Hnathalo a préparer des produits ménagers et des cosmétiques bio...

 

DSCF0996.jpg

 

La grande classe !!

 

Cette année encore, j'ai été mis à contribution, avec l'accueil de quelques classes au rucher, la présentation de deux confs sur l'apithérapie (avec comme support l'excellent documentaire Les Secrets de la Ruche), et l'explication aux élèves cosmétophiles de la fabrication des baumes à base de cire d'abeilles...

 

Voilà la vidéo faite pour eux :

 

 


 

Voilà, au plaisir !

Repost 0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 20:12

Quand on démarre l'aventure des abeilles, c'est rarement avec 200 ruches...

Et lorsque l'on en a deux ou trois, largement suffisant pour sa consommation familiale (au sens large), on ne se sent pas forcément d'investir dans du matériel d'extraction onéreux, volumineux, et finalement utilisé peu de jours dans l'année...

 

On peut, bien sûr, profiter du matériel d'un "amipiculteur" proche, ou adhérer à une association proposant du matériel en commun.

 

 

Voilà une solution ultra-simple, à la portée de toutes les bourses, moins physique et moins chronophage que le pressage à la main, dont le matos est utilisable dans plein d'autres domaines également, et permettant la désoperculation, l'extraction et la maturation pour une récolte de trois cadres à la fois...

 

 

 

 

Cette solution miraculeuse, c'est...

 

 

 

 

 

 

 

 

Suspense !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Cocotte-Minute !

 

 

 

(ça vaut bien une majuscule !!)

 

 

Sa majesté, que vous choisirez d'une contenance de 10 litres, et pourquoi pas en inox, tant qu'à faire...

 

DSCF0937.jpg

 

 

 

Euhhhh, c'est pas pour chauffer le miel, hein !!

Laissons cette merveille bien vivante, en extrayant à froid !

 

 

 

 

 

 

 

 

Le panier à pommes de terre bien calé au fond, introduisez un cadre dans cette merveille japonaise bourrée d'électronique ultra-intelligente...

 

  DSCF0938.jpg

 

 

Et c'est parti pour un grattage des alvéoles, jusqu'à la couche centrale, avec une grande cuillère, par exemple...

 

DSCF0940.jpg

 

 

L'autre face est un peu plus délicate à gratter, car la couche centrale est plus fragile à ce moment-là sans le renfort des alvéoles au dos.

 

DSCF0949.jpg

 

 

Il y a bien des trous, mais les abeilles ne s'offusqueront pas le moins du monde de cela... Une fois le cadre remis en ruche, elles se feront un plaisir de boucher les trous, reconstruire les alvéoles et bien sûr y remettre du nectar.
Ce la laisse même la possibilité aux cirières de se décharger de leur butin de cire, parfois inutilisé quand on ne laisse pas de cadres à bâtir en pleine miellée, ce qui peut participer à déclencher un essaimage... Euh, je ne sais pas si c'est très clair, là...

 

Le cadre est encore un peu lourd de miel : un égouttage de quelques dizaines de minutes est utile ! (ou plus par temps très sec !!)

 

 

DSCF0954.jpg

 

Le panier mis en position haute afin de laisser le miel percoler, et le couvercle une fois fermé, voilà l'outil multipass transformé en mâturateur...

 

Pensez à boucher le pitit trou à vapeur par un morceau de cire pour éviter l'invasion de fourmis...

 

Quelques jours plus tard, la cire est égouttée au dessus :

 

DSCF0956.jpg

 

et le miel bien propre dessous !

 

DSCF0957.jpg

 

Si l'écume ne vous gène pas, c'est la mise en pot directe, à la louche par exemple...

Si vous vouler un miel irréprochable, enlevez l'écume avec cette astuce...

 

 

Et voilà le travail ! :-)

 

Pratique, la cocotte !

 

 

Le jour où vous vous sentez limités en ne récoltant que 3 cadres à la fois, c'est que vous êtes mûrs pour passer  une étape plus conséquente... Signe de bonne santé du rucher, finalement !

Repost 0
Published by Ludo - dans débutants
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 05:19

Lundi, sur Radio Nouvelle-Calédonie 1ère, émission de Julie Marie " à qui le tour", à l'occasion de la journée d'information sur l'apithérapie avec l'Association Apicole des 3 Provinces qui aura lieu samedi prochain.

 

"  Apithérapie ou les bienfaits de la ruche, car en dehors du miel, véritable trésor, d’autres produits de l’apiculture peuvent être intégrés à des traitements thérapeutiques. En effet, le pollen, le propolis, la gelée royale, mais également, plus surprenant, le venin d’abeille entrent dans la composition de nombreuses solutions médicinales. 

Dans cette émission Julie Marie vous propose la rencontre d’un acupuncteur traditionnel, Martine Langlet et d’un apiculteur, Ludovic Ferraille (!) qui travaille à Lifou ou "l’île du bon miel".  "

 

L'émission, c'est par là !   :-)

 

 

emission-17-07-2012.jpg

Repost 0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 15:38

Merveilleux pays que le Cambodge...

 

Tous ces temples, témoins de la grandeur de l'empire Khmer voilà 9 siècles, vous touchent profondément.
Plus encore, le sourire si naturel et spontané de ceux dont vous croiserez le regard !

 

Bien sûr, même en voyage, l'oeil furète à la recherche des hyménoptères tant appréciés... Et l'oeil trouve, non pas les mellifera bien connues de nos contrées, mais trois espèces bien différentes : l'Apis floréa, la plus petite abeille sociale au monde, Apis dorsata, la plus grande, et Apis cerana, qui a le bon goût de piquer et de mordre ! Eric page vous raconte tout cela très bien par là...

 

Rencontres impromptues...

 

Cambodia-0026.JPG

Première colonie, dans une "bibliothèque" du célèbre Angkor Wat...
Il semble y avoir plusieurs rayon : ce serait Apis cerana.

 

 

Cambodia 0163

 

 

 

 

 

 

 

 

 Au musée de la guerre de Siem Reap, les militantes zélées apprécient le recyclage des obus !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cambodia-0165.JPG

Les fameuses "cerana"

 

 

Cambodia-0305.JPG

Lors d'une ballade dans le Nord-Est, au Ratanakiri.
Vu la taille de la colonie (probablement entre 1 et 1,5 m de large) et la présence d'un rayon unique, c'est Apis dorsata, la géante...

 

Cambodia-0545.JPG

 

Même type de colonie, en plein coeur de Siem Reap, parmi des milliers de roussettes... (si si, vous les voyez, même à contre-jour !)

 

 

 

Retour à Angkor Wat... On y prends goût !

 

Cambodia-0188.JPG

 

Zavez trouvé "Charlie" ?

 

 

Cambodia-0187.JPG

 

Les voilà, nos "dorsata", protégées par les Apsaras, ces déesses aux seins nus !

(à moins que ce soit l'inverse ?)

 

 

Par ici, une vidéo de récolte traditionnelle de miel.

 

 

 

S'il est un insecte plus courament en rapport avec l'espèce humaine au Cambodge, c'est bien le Bombyx du mûrier, élevé pour ses cocons...

 

Cambodia-0389.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ça ne paye pas de mine, comme ça, mais cette petite larve enveloppée douillettement a déchaîner des passions les siècles dernier, occasionnant de nombreux voyages épiques entre la vieille Europe et l'Extrême-Orient...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cambodia-0394.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr, ce n'est pas tant pour la larve elle-même, ébouillantée sans autre forme de procès, que pour le fil de soie constituant son écrin que le papillon est élevé...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cambodia-0417.JPG

 

Admirez le savoir-faire de cette jeune Khmer, dans l'art du tissage de cette soie si vivante...


Enfin, tant qu'on est dans les pap's, si vous passez voir les temples et faites le crochet par Banteay Srei, le temple des Femmes aux sculptures si fines, arrêtez-vous donc à la Ferme des Papillons, ça vaut vraiment la visite...

Repost 0
Published by Ludo - dans journal
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 02:06

Coucou !

 

ça faisait longtemps, hein !!

 

Et oui : un mois de vacances en Asie, ce qui sera l'occasion d'un prochain article, dès récupération de l'ordi...
Cette bécane là ayant reçu la foudre et n'acceptant plus les connections USB, frustré de ne pouvoir partager quelques photos, j'en profite pour faire cette page rêvée depuis longtemps...

 

Un des sites incontournables en apiculture est Apiservices. Régulièrement, on y trouve un nouveau pas-à-pas de Gilles Fert, et prédécemment de jean-Maurice Cantin, Joseph Rouquette et Maurice Mary, source inépuisable de conseils pratiques, de manières de faire et de connaissances de terrain sur un sujet particulier, dédiés aux débutants, et comprenant souvent des détails utiles à tout un chacun.

 

Alors merci à eux, ainsi qu'à un autre Gilles, Ratia celui-là pour le site portail qui héberge ces pas-à-pas !

 

 

Gilles Fert

 

récolte d'un essaim nu, dit "paquet d'abeilles" 

le renouvellement des cadres

je pèse ma ruche

ouvrir ma ruche

récolte d’une colonie « sauvage » installée

quelle race d’abeille choisir ?

quel support pour ma ruche ?

récolte des cadres de miel

installation d’un paquet d’abeilles

division d’une colonie sans recherche de reine

marquage et « clippage » des reines

prélèvement d’une colonie entre fenêtre et volet

n’oubliez pas l’eau !

Le nourrissement

l'importance du pollen

Conservons les mâles…

la ruche kényane

un peu de propolis pour la famille

visite de contrôle d’un rucher en automne

le déplacement des ruches

quoi mettre dans l'enfumoir ?

l’introduction d’une reine

multiplication des essaims par division

préparation et installation des pièges à essaim

visite de printemps, l'appel des abeilles

la visite de contrôle du rucher en hiver

 

 

Jean-Maurice Cantin


le filtrage du miel

nettoyage et désinfection du matériel en plastique

surveillance d'hiver

recette du pain d'épice "maison"

hivernage de la colonie

simple division de colonie

un essaim artificiel...

savez-vous plantez les...

mortes de faim

l’usage du chalumeau en désinfection de ruche

fabrication de bougies trempées

protection hivernale au rucher 

la conservation des cadres bâtis

comment écumer les fûts de miel

réaliser un paquet d’abeilles

capturer un essaim

de l’utilité du cadre mobile

le nourrissement spéculatif

les abreuvoirs à abeilles

le comptage des varroas

le désherbage thermique

la pose de langes graissés

fabriquons des bougies roulées !

préparation des cadres

léchage des rayons

le starter ouvert

réaliser la constitution de ruchettes

réaliser ses supports de ruches

nettoyer ses planchers de ruche

préparer son encaustique

fondre ses vieux rayons

réunion de colonies

le souffleur d’abeilles

le transvasement des ruches

les pièges à essaims

fixation de la cire gaufrée

épuration de la cire

le « filage » des cadres

nourrissement et mise en hivernage

utiliser le chasse-abeilles

Le renouvellement des cadres

 

 

Joseph Rouquette

 

rénovation des cadres

écumer les fûts de miel

 

 

Maurice Mary

 

conditionnement du miel pour sa vente en pots

la transhumance, nécessité et technique

Essaimage - réussir ses pièges à essaims

la visite de printemps, oui

monter les cadres

réparer les ruches détériorées

rassembler deux colonies d’abeilles dans un rucher


Repost 0
Published by Ludo - dans débutants
commenter cet article

Présentation

  • : les abeilles de Lifou
  • les abeilles de Lifou
  • : les aventures des avettes tropicalisées... Partages d'expériences happycoles, juste pour le plaisir !
  • Contact

Rechercher

Les 10 Derniers

  • Plan de la ruche
    En rouge, les nouveautés. Accès direct aux pdf : pollen - propolis - schéma de ruche Langstroth baumes - baumes personnalisés Votre avis m'intéresse : retour de feeling Commandez les cosmétiques des abeilles chez les fées de BioAttitude.nc ! • Journal...
  • Cadre à jambage
    Hello ! Cela faisait longtemps que ça me tarabustait, c'est parti depuis aout dernier pour tester le fameux cadre à jambage... Kézako ?? Un cadre sans cire gaufrée, juste une amorce de 2 cm en haut. Et un "jambage" ou "renfort", une baguette fine presque...
  • A pas peur
    "Les abeilles, ouhhhh ça pique !!" Réflexe de survie quand on ne les connait pas... Une abeille ne pique QUE par nécessité, elle y laisse son dard et sa vie. Cela veut dire aussi que si vous apprenez à les connaître, à les observer, et à agir sans les...
  • Mu
    Depuis mars, Bi ne Drehu a migré 30 km plus au Sud, dans la tribu de Mu au lieu-dit Kaladea... Grâce aux amis (Oriol, Maxou, Loïc, Diane et Lionel, Mel, Laurent, Ced, Xavier, Amélie et Claudio, et j'en oublie sûrement...) la maison se peaufine (avec une...
  • L'art de devenir abeille
    L' apiculture, c'est l'art de devenir abeille... Se mettre dans la peau de la colonie, voir ce qu'elle exprime pour faire l'acte juste qui lui apportera du mieux-être. Vous ouvrez trop souvent ? Le dérangement incessant demande une grande dépense énergétique...
  • Nougat
    Nous sommes faits pour faire ce que l'on kiffe, n'est-ce pas ? Il y a quelques années, j'avais pris GRAND plaisir à faire du nougat... Un peu extrémiste, je ne voulais pas d'autres sucres que le miel de mes zabeilles. Cuire le miel attire fort les fifilles,...
  • Drones²
    Amateur de réseaux sociaux, passionné de ces petits 'multirotors de loisirs' (ou 'drones', mais tout de suite ça sonne militaire), je furète parfois (voire souvent) les belles images vues d'en haut que nous ramènent ces caméras volantes sur Face de Bouc......
  • Le buzzz du Flow
    Vous avez sûrement vu passer la vidéo, ces derniers mois : la fameuse ruche "Flow Hive" est une révolution dans l'apiculture ! Le rêve du robinet à miel est devenu réalité, grâce à des années de recherche d'une famille australienne... Une belle image...
  • Revue de presse
    Quand les journaux parlent des abeilles de Lifou... "Les Nouvelles de l'économie", septembre 2014 la revue de la Chambre des Métiers : InfoMétiers avril-mai 2014
  • Comment taire
    Hello ! Il y a un nouveau type de SPAM assez vicieux : les faux commentaires, avec une vraie adresse de pub... Le commentaire est juste là pour hameçonner, souvent en anglais, avec un caressage dans le sens du poil dans le thème de l'article. Vous cliquez...