Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 11:37

Tout apiculteur souhaite voir la majorité de ses ruches débordantes de vie : c’est très utile de sélectionner des souches à la fois douces, productives, fécondes et bonnes nettoyeuses. On fera des essaims ou de l’élevage de reines à partir des meilleures colonies, qui réuniront si possible toutes ces qualités, transmissibles par voie génétique.
testnett-01.jpg

 

 

 

 

Maintenant, si c’est facile de compter le nombre de piqures, les kilos de miel et de pollen récoltés, le nombre de cadre de couvains occupés par la reine, la capacité à nettoyer parait plus subjectif à définir.

 

 

 

 

Les jeunes abeilles consacrent leurs trois premiers jours au nettoyage des alvéoles et des ruelles : elles éliminent les restes de cocons, larves mycosées et autres déchets de toute sorte en les jetant dehors. Elles boutent dehors les larves de fausses-teignes, ces petits papillons de nuit goulus de vieille cire et de pollen, qui profiteront de la faiblesse d’une colonie pour s’installer.

testnett-02.jpg

 

 

 

 

 

La grande fausse-teigne, avec ses gros cocons s’installant jusque dans le bois des cadres, fait des gros dégâts bien visibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

testnett-03.jpg

 

 

 

Sa petite sœur est plus discrète, mais plus « fourbe » : elle creuse ses galeries sous le couvain, restant hors de portée des ouvrières qui ne les ont pas détecté assez tôt. Les larves d’abeilles ainsi surélevées ne pourront pas être operculées : on observe alors le « couvain chauve » ou tubulaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

testnett-04.jpg

 

 

 

 

 

Les fausses-teignes ne sont pas pour autant des prédateurs de l’abeille : juste des opportunistes, qui provoquent la disparition des colonies trop faibles ou ne présentant pas de qualités hygiéniques… Comme les requins, ces nettoyeurs du lagon qui maintiennent la bonne santé des tombants… Tout est lié, j’vous dit !!!

 

 

 

 

 

 

testnett-06.jpg

 

 

 

Alors nous voilà à faire de p’tits trous dans le couvain pour voir ce que nos avettes vont en faire… Hnanë est bien concentré pour percer 50 larves operculés, à l’aide d’une barrette alignant 10 clous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

testnett-07.jpg

 

 

 

 

 

On repère soigneusement le cadre, pour aller droit au but 24 h après et compter les alvéoles débarrassées de leur cadavre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ça donne quoi ???

 


testnett-08.jpgtestnett-09.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certaines souches rebouchent simplement les pitis trous, ni vu ni connu j’t’embrouille… La technique de la poussière sous le tapis…

testnett-10.jpg

 

 

 

Ce n’est pas possible, on n’a pas dû bien tuer les larves !!!
Après vérification : si si, elles sont de couleur trop bizarre pour être honnêtes !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’autres colonies s’appliquent à vider consciencieusement les alvéoles saccagées par nos clous indélicats : du bon boulot les filles !!

 

testnett-11.jpg

testnett-12.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai observé aussi que les colonies mauvaises nettoyeuses avait un couvain dit « en mosaïque », comme si la reine pondait moins bien, était en bout de course. Dans tous les cas, une reine jeune mettrait un peu de vigueur dans ces quartiers-là...

 

A noter que la technique "officielle" consiste à congeler un losange découpé dans le couvain fermé, et à la remettre en place pour l'observer 24 heures plus tard. On peut aussi congeler à l'azote liquide... Ici, c'est sûrement moins précis mais c'est un peu plus simple et ça évite une visite traumatisante supplémentaire, dont les fifilles se passeraient bien ! C'est vrai, quoi, à la fin...

 

 

 

 

Outre la capacité à nettoyer, il y a un autre comportement hygiénique qui est utile à sélectionner, surtout dans les contrées où le varroa sévit (c’est à dire, presque partout ! Sauf ici pour l’instant…), c’est la capacité à épouiller… Le cadre-témoin offre souvent l’occasion de voir des abeilles écarter les ailes et inviter une frangine à venir lui faire des papouilles, là où ses propres pattes n’ont pas accès… C’est touchant de sollicitude, et c’est bon pour la santé !!

 

testnett-13.jpg

 

 

Longue vie aux abeilles… nettoyeuses et nettoyées !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pommeliane 31/10/2010 06:49


Merci de nous faire partager vos trésors. C'est passionnant !


Ludo 06/11/2010 02:33



Merci ! Aussi passionnant que vos partages sur l'écriture !!



Présentation

  • : les abeilles de Lifou
  • les abeilles de Lifou
  • : les aventures des avettes tropicalisées... Partages d'expériences happycoles, juste pour le plaisir !
  • Contact

Rechercher

Les 10 Derniers

  • Plan de la ruche
    En rouge, les nouveautés. Accès direct aux pdf : pollen - propolis - schéma de ruche Langstroth baumes - baumes personnalisés Votre avis m'intéresse : retour de feeling Commandez les cosmétiques des abeilles chez les fées de BioAttitude.nc ! • Journal...
  • Cadre à jambage
    Hello ! Cela faisait longtemps que ça me tarabustait, c'est parti depuis aout dernier pour tester le fameux cadre à jambage... Kézako ?? Un cadre sans cire gaufrée, juste une amorce de 2 cm en haut. Et un "jambage" ou "renfort", une baguette fine presque...
  • A pas peur
    "Les abeilles, ouhhhh ça pique !!" Réflexe de survie quand on ne les connait pas... Une abeille ne pique QUE par nécessité, elle y laisse son dard et sa vie. Cela veut dire aussi que si vous apprenez à les connaître, à les observer, et à agir sans les...
  • Mu
    Depuis mars, Bi ne Drehu a migré 30 km plus au Sud, dans la tribu de Mu au lieu-dit Kaladea... Grâce aux amis (Oriol, Maxou, Loïc, Diane et Lionel, Mel, Laurent, Ced, Xavier, Amélie et Claudio, et j'en oublie sûrement...) la maison se peaufine (avec une...
  • L'art de devenir abeille
    L' apiculture, c'est l'art de devenir abeille... Se mettre dans la peau de la colonie, voir ce qu'elle exprime pour faire l'acte juste qui lui apportera du mieux-être. Vous ouvrez trop souvent ? Le dérangement incessant demande une grande dépense énergétique...
  • Nougat
    Nous sommes faits pour faire ce que l'on kiffe, n'est-ce pas ? Il y a quelques années, j'avais pris GRAND plaisir à faire du nougat... Un peu extrémiste, je ne voulais pas d'autres sucres que le miel de mes zabeilles. Cuire le miel attire fort les fifilles,...
  • Drones²
    Amateur de réseaux sociaux, passionné de ces petits 'multirotors de loisirs' (ou 'drones', mais tout de suite ça sonne militaire), je furète parfois (voire souvent) les belles images vues d'en haut que nous ramènent ces caméras volantes sur Face de Bouc......
  • Le buzzz du Flow
    Vous avez sûrement vu passer la vidéo, ces derniers mois : la fameuse ruche "Flow Hive" est une révolution dans l'apiculture ! Le rêve du robinet à miel est devenu réalité, grâce à des années de recherche d'une famille australienne... Une belle image...
  • Revue de presse
    Quand les journaux parlent des abeilles de Lifou... "Les Nouvelles de l'économie", septembre 2014 la revue de la Chambre des Métiers : InfoMétiers avril-mai 2014
  • Comment taire
    Hello ! Il y a un nouveau type de SPAM assez vicieux : les faux commentaires, avec une vraie adresse de pub... Le commentaire est juste là pour hameçonner, souvent en anglais, avec un caressage dans le sens du poil dans le thème de l'article. Vous cliquez...