Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 23:05

Ahhhhhhh, quelle merveille si peu connue, ce pollen congelé à l'état frais !!!

 

Pour éclairer les afficionnados locaux, j'ai résumé un document fort intéressant de Patrice Percie du Sert, le spécialiste incontesté et hexagonal de ce pollen fleuri en bouche, doux sur la langue et bon pour ce qu'on a...

 

Le document originel et complet se trouvait (!) sur : pollen-online. Et pour les inconditionnels, voir l'excellent livre du même auteur (aux éditions Guy Trédaniel) : "ces pollens qui nous soignent"

 

A noter que le pollen "Percie du Sert" est congelé et mis sous azote, pour une protection maximale au cours du transport même en cas de décongélation. Le pollen que je propose est congelé et sous vide.

 

 

 

etiquette-pollen.jpg

 

Toutes les richesses contenues dans le pollen s’expliquent par la mission très noble que doit remplir cette minuscule particule: transporter un capital génétique et féconder une autre fleur! La nature l’a donc doté d’armes puissantes, au pouvoir anti-oxydant, pour la protéger. Ces éléments chimiques sont capables de piéger les radicaux libres qui endommagent les cellules et jouent un rôle majeur dans le développement de certaines maladies et le vieillissement.

 

 

LES BIENFAITS DU POLLEN CONGELÉ À L’ÉTAT FRAIS...

Tous les pollens, lorsqu’ils sont conservés par congélation, doivent contenir entre 1 et 10 millions de ferments par gramme. Ces ferments sont très intéressants pour la flore intestinale et la régulation du transit. Tous ont une bonne teneur en fibres qui va parfaire cette action intestinale. Ils sont des concentrés d’anti-oxydants, mais ces antioxydants sont différents d’un pollen à l’autre. Ils présentent entre eux de fortes complémentarités ou synergies.

 

Le dépouillement des questionnaires accompagnant toutes mes premières ventes devait m'apprendre ce que ressentaient les consommateurs après ou pendant une cure de pollen frais. C'est ainsi que se sont dégagés quatre effets majoritairement ressentis :

   1. Une régulation du transit intestinal.

   2. Un effet de dynamisation chez les personnes qui manquent de forme.

  3. Un effet de nettoyage de l'organisme qui se manifeste de différentes manières : une peau plus lumineuse, des problèmes de prostate moins aigus chez les hommes et de mastose chez les femmes qui diminuent voire disparaissent.

   4. Perception de signes indiquant une remontée de l'immunité.

 

Tous ces effets trouvent leur cohérence au niveau de la flore intestinale : si cette flore est améliorée, les résultats obtenus sur l'organisme sont les mêmes. Nous sommes donc en présence d'une action purement alimentaire et non médicamenteuse sur l'organisme.

 

EFFET DE LA CONGELATION SUR LE POLLEN

Les risques liés au phénomène congélation décongélation sont inexistants car les pelotes de pollen ne renferment aucune flore bactérienne pathogène. D’autre part, les grains de pollen sont des cellules à très faible teneur en eau (environ 8%). Cette teneur en eau n’est pas suffisante pour éclater les cellules lors de la congélation et au dégel, il n’y a ni écoulement de jus, ni d’oxydation rapide due à la détérioration des membranes (les tests en laboratoire ont été menés sur 12 gels et dégels successifs, et le pollen est resté intact).

 

MODE D’EMPLOI...

Fréquence et notion de cure.

Le mot “cure” n’est pas mis ici au sens médical du terme mais au sens de consommation pendant un certain temps d’un produit. Le but est de relancer l’organisme pour qu’il continue à bien fonctionner pendant un certain temps. La prise de pollen va changer nos habitudes alimentaires, notamment si le pollen est consommé le matin avec des fruits. Quel que soit le bienfait que l’on puisse en retirer les habitudes alimentaires sont très fortes. Ce sont des rites journaliers qui structurent notre vie. Tout changement a un côté déstructurant quelquefois difficile à vivre même si intellectuellement nous sommes convaincus d’un bénéfice à en retirer. Le fait de limiter dans le temps un changement alimentaire est très structurant et rassurant. C’est pour cela que nous conseillons toujours de commencer par faire une cure pour essayer le produit. Le principal fondement est psychologique. Si on ne fait que des cures, on garde une grande liberté vis-à-vis du produit et par le fait même on va mieux l’accepter.Lorsqu’on est jeune, la réactivité du corps est bonne, la fatigue ne vient que du surmenage, du manque de sommeil ou d’une nourriture pauvre en micronutriments. Une simple cure de trois à six semaines va bien relancer l’organisme pour qu’il reparte dans la forme et la joie. Lorsque l’on prend de l’âge, la réactivité enzymatique de l’organisme baisse et le besoin en micronutriments augmente, la fréquence des cures devra augmenter.

 

Combien de pollen faut-il consommer chaque jour ?

Une grosse cuillerée à soupe bombée de pollen pèse 15g. C’est la dose journalière que nous recommandons dans la plupart des cas. Il est possible de doubler, voire tripler la dose sans aucun risque. Cela n’est nécessaire qu’en « dose d’attaque ».

Il n’existe pas de surdosage en pollen frais. Des sportifs de haut niveau en consomme 125 g par jour. J’ai moi-même consommé de 100 à 200 g par jour de pollen frais en ne ressentant que du bien. Ces dosages ne sont pas ceux que nous préconisons pour des raisons de coût. La prise de 15 à 30 g est, presque dans tous les cas, suffisante.

 

Avec quoi faut-il consommer le pollen ?

Une grande synergie existe avec les fruits. Si vous faites une grande salade de fruits le matin et que vous mangez en même temps le pollen frais, vous constaterez des effets plus rapides et plus forts. Avec ces fruits consommés en salade ou l’un après l’autre, vous avez un mélange cohérent de sucres rapides et lents, de fibres et de micro-nutriments qui vous mettront à l’abri de toute hypoglycémie avant le déjeuner. Les ferments du pollen seront à leur aise dans ce bol alimentaire et pourront nettoyer votre flore intestinale avec beaucoup d’efficacité. L’effet sur la forme et l’immunité sera maximum.

Il peut y avoir une synergie intéressante avec le soja en petite quantité (pour les adultes uniquement) 1 yaourt de soja ou 2 cuillerées à soupe de Sojami neutre. nous vous recommandons ce dernier parce qu’il contient des ferments lactiques. Le pollen peut potentialiser les isoflavones de soja. Bien sûr, vous pouvez aussi consommer le pollen avec des céréales ou des tartines, vous en tirerez tout de même un grand bénéfice même si pour moi, les fruits sont meilleurs le matin. Les amandes sont très chargées en calcium et en magnésium. Si elles sont bio, elles ont probablement une bonne teneur en vitamine E. Il est possible de consommer le pollen en milieu de matinée ou d’après-midi à condition de manger un fruit au même moment pour que dans l’estomac, pollen et fruit se mélangent. C’est une bonne méthode de prise. Elle est plus adaptée aux gens qui passent la journée chez eux ou qui peuvent emmener le pollen au travail.

 

Le pollen provoque-t-il des allergies ?

Les allergies alimentaires au pollen récolté par les abeilles sont extrêmement rares. Cela peut arriver chez de grands allergiques qui réagissent à plus de huit ou dix allergènes. La technique est alors de ne prendre en bouche que deux ou trois pelotes de pollen et de les garder en bouche sans les avaler pendant un moment. Si la personne observe un épaississement et/ou une inflammation de la muqueuse buccale, c’est qu’elle réagit, il ne faut pas prendre de pollen. Si c’est la gorge qui pique un peu ou que les cordes vocales sont enrouées pendant un moment, ce n’est qu’un effet de tapissage qui passe très vite et qui est d’ailleurs bénéfique pour vos cordes vocales.

L’intolérance alimentaire, qui n’est pas une allergie, est plus fréquente. Elle est quelquefois déclenchée par un seul pollen, d’où l’intérêt de pouvoir disposer de pollens monofloraux. L’intolérance alimentaire se manifeste par des maux de ventre, quelquefois des nausées. Cela n’est pas dû au pollen mais à votre terrain qui le refuse. On peut soit changer de pollen, soit diminuer la dose pour augmenter progressivement par la suite.

Les personnes allergiques au pollen anémophile peuvent sans aucun problème faire des cures de pollen récolté par les abeilles. Il faut simplement qu’elles soient prudentes si elles sont allergiques à un grand nombre d’allergènes. Sinon elles pourront en tirer un grand bénéfice et leurs réactions allergiques diminueront d’intensité.

 

Comment conserver le pollen frais ?

La congélation est préférable à tout autre procédé pour une conservation de plus d’une semaine. Après le dégel dû au transport ou au trajet entre le magasin et votre domicile, vous pouvez recongeler le pollen. C’est le seul produit avec lequel vous pouvez vous permettre ces alternances de gels et de dégels. Lorsqu’on entame une boîte, il est préférable de n’en sortir que pour trois ou quatre jours ou au maximum cinq ou six jours. Ce pollen sera mis au réfrigérateur. Il ne faut pas le placer dans une boîte hermétique parce qu’il respire. Une tasse recouverte au besoin d’un linge ou d’un Sopalin conviendra très bien. Les ferments vont se ranimer dans le réfrigérateur et ils seront plus actifs que si vous les consommiez tout congelés.

 

Cette fiche est téléchargeable ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

didle35 13/02/2017 21:15

l'article sur le pollens est très bien rédigé, je suis complètement d'accord sur les bienfait du pollens surtout le pollens frais qui a conservé toutes ses vertus contrairement au pollens sec. Je vous préconise un site 100% Français qui vends du pollens frais . Ce site s'appelle Miel in France , allez le visiter il y a un grand choix de produits de la ruche www.mielinfrance.fr

Ludo 14/02/2017 02:26

Merci pour le compliment, et bonne pub à vous !

Pollen 04/12/2016 22:11

Le pollen serait également un élément protecteur s'opposant au développement de certaines variétés microbiennes. Il stimulerait les fonctions gastriques, avec un effet favorable sur l'appétit, la digestion et les évacuations

Djebrine 13/02/2016 20:15

Est ol possible de consommer les grains de pollen qui date plus de 4 mois

Ludo 13/02/2016 23:27

Si le pollen a été gardé au congélateur, oui, Djebrine !

jan-claude kallou 13/05/2013 03:09

bonjour ou ce procurer du pollen peut-on polliniser avec ce pollen merci d'avance

Ludo 25/05/2013 11:41

On trouve du pollen congelé à l'état frais de chez "Pollenergie" (la boîte de Patrice Percie du Sert) dans la plupart des magasins bio, ou en commande sur internet...

Polliniser ? Que souhaites-tu faire, Jean-Claude ?
Il y a un reportage où l'on voit des chinois récolter le pollen, le faire sécher et polliniser à la main les fleurs de poiriers, dans une région totalement sinistrée aux pesticides... Bon courage !!

Delmondo 12/09/2011 20:35


attention à la provenance quelquefois douteux, il faut privilégier les apiculteurs proche de chez vous


DE MUYNCKE 03/09/2011 17:09


Bonjour
Merci pour votre réponse,après quelques recherches, je n'ai pas trouvé le lien POLLEN-online.
Si à l'occasion vous le trouvez, je vous remercie d'avance de m'en informer.
Cordialement.


Ludo 07/09/2011 15:05



Et oui, disparu ! Pffffuittt !!!


Si vous le souhaitez, envoyez-moi un message grâce au lien "contact" de la colonne de droite : je vous renverrai le doc par mail...


Alors, à bientôt !



DE MUYNCKE 28/08/2011 17:54


Bonjour
Votre document est très intéressant par contre le lien POLLEN-online n'existe plus. Pouvez-vous le réactiver ou me donner un nouveau lien pour avoir accès au document originel.
Merci d'avance.


Ludo 01/09/2011 04:26



Bonjour !


Effectivement, ça a bougé sur le net...


Pour l'instant, il y a le site de Pollenergie, du même auteur (Patrice Percie du Sert) : http://www.pollenergie.fr/, maintenant, je n'y ai pas retrouvé l'article... Peut-être en fouillant ?


A voir aussi http://apitherapiefrancophone.com/


Si vous ne le retrouvez pas, envoyez-moi un message à partir du blog !


 


Merci de votre intérêt et au plaisir !



Présentation

  • : les abeilles de Lifou
  • les abeilles de Lifou
  • : les aventures des avettes tropicalisées... Partages d'expériences happycoles, juste pour le plaisir !
  • Contact

Rechercher

Les 10 Derniers

  • Plan de la ruche
    En rouge, les nouveautés. Accès direct aux pdf : pollen - propolis - schéma de ruche Langstroth baumes - baumes personnalisés Votre avis m'intéresse : retour de feeling Commandez les cosmétiques des abeilles chez les fées de BioAttitude.nc ! • Journal...
  • Endo-kényane
    Pour le fun, j'ai commandé un mini-endoscope pour Android à 15 boules... Ce n'est pas pour visiter mes trous d'nez ! Mais pour aller voir les zélées !! Bon, il ne faut pas s'attendre à des miracles côté qualité des photos, maintenant ça devient rigolo...
  • La forme à Sion
    Hello ! Je propose 3 modules de formations pratiques : A - Conduite en synergie avec l'abeille constat de l'échec d'une apiculture intensive basée sur nos besoins/envies observation de l'entité colonie, apparentée à un mammifère répondre aux besoins de...
  • 7 ans
    Ce blog a 7 ans aujourd'hui : Joie mes amis, joie !! Sous sa forme actuelle : il se peut fort que ses jours soient comptés : car il faut dire que ça bouge dans le quartier, si je jette un oeil (étonné) à l'année qui vient de s'écouler : on a eu droit...
  • Le cadre-témoin - le livre
    Hello ! Le petit livret de Roger Vanhée est introuvable sur le net. Sur la demande de 2 personnes, j'ai scanné le mien et le mets à dispo en PDF ici. Lien vers le PDF BIEN SÛR, s'il est réédité ou si vous le trouvez en vente sur le net (merci de bien...
  • Cadre à jambage
    Hello ! Cela faisait longtemps que ça me tarabustait, c'est parti depuis aout dernier pour tester le fameux cadre à jambage... Kézako ?? Un cadre sans cire gaufrée, juste une amorce de 2 cm en haut. Et un "jambage" ou "renfort", une baguette fine presque...
  • A pas peur
    "Les abeilles, ouhhhh ça pique !!" Réflexe de survie quand on ne les connait pas... Une abeille ne pique QUE par nécessité, elle y laisse son dard et sa vie. Cela veut dire aussi que si vous apprenez à les connaître, à les observer, et à agir sans les...
  • Mu
    Depuis mars, Bi ne Drehu a migré 30 km plus au Sud, dans la tribu de Mu au lieu-dit Kaladea... Grâce aux amis (Oriol, Maxou, Loïc, Diane et Lionel, Mel, Laurent, Ced, Xavier, Amélie et Claudio, et j'en oublie sûrement...) la maison se peaufine (avec une...
  • L'art de devenir abeille
    L' apiculture, c'est l'art de devenir abeille... Se mettre dans la peau de la colonie, voir ce qu'elle exprime pour faire l'acte juste qui lui apportera du mieux-être. Vous ouvrez trop souvent ? Le dérangement incessant demande une grande dépense énergétique...
  • Nougat
    Nous sommes faits pour faire ce que l'on kiffe, n'est-ce pas ? Il y a quelques années, j'avais pris GRAND plaisir à faire du nougat... Un peu extrémiste, je ne voulais pas d'autres sucres que le miel de mes zabeilles. Cuire le miel attire fort les fifilles,...