Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 11:51

fourmiz-01.jpg

Revenons à nos fourmis… On s’était arrêté à la « petite fourmi de feu » (comme disent les Tahitiens) ou « fourmi électrique » (plus localement) dont la stratégie  de coopération entre colonies lui a permis l’envahissement inéluctable des biotopes calédoniens, depuis son introduction accidentelle voilà quelques décennies. Elle est présente sur les quatre ruchers en forêt, seule la maison est épargnée malgré la pression locale (puisque tous les voisins l’ont déjà…).

 

 

 

fourmiz-02.jpg

 

 

Pour éviter qu’elles ne montent dans les ruches, j’enduis les pieds des supports de graisse marine, répulsif efficace et qui tient assez longtemps. j’évite aussi l’ombre des arbres, car elles tombent aussi du ciel !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fourmiz-03.jpg

 

 

Mais comme les tubes sont creux, c’est utile aussi de poser les pieds sur une planchette graissée. Et de bien boucher le haut des tubes avec du cica…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fourmiz-04.jpg

 

Lorsque les fourmis ont élus domicile dans la ruche profitant des failles de ces stratagèmes, ou lors de leur séjour au sol pendant la tempête, on s’en aperçoit assez vite du fait d’une mortalité importante, et de nombreuses abeilles agonisantes au sol, se tordant de douleur… Ici, par dessous la trappe à pollen, on distingue l’accumulation de cadavres que les nettoyeuses n’ont pu sortir du fait de la grille à pollen. Il est temps de faire quelque chose !

 

 

 

 

 

fourmiz-05.jpg

 

 

 

 

 

On reprends le support magique,

 

 

 

 

 

fourmiz-06.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Elles sont bien visibles, dans les interstices, ces menaces minuscules !!

 

 

 

 

 

 

 

 

fourmiz-07.jpg

 

 

 

 

 

Une vision de cauchemard pour tout amoureux de ses avettes…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fourmiz-09.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Un petit secouage pour enlever les cadavres,un crâmage de fourmiz au chalumeau,
et on remonte le tout !
un contrôle ultérieur montrera que la mesure a été efficace, le gros des fourmis a disparu et le reste a pu être géré par les ouvrières. Ouf !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fourmiz-010.jpg

 

 

 

Autre source de nuisance, les fourmis noires qui logent dans les cloisons des maisons en tôle, gourmandes du miel qui goutte des robinet des mâturateurs !


Ce n’est pas gênant en soi, sauf si elles envahissent les cuves et se noient massivement dans le miel, ce qui le rends de suite moins appétissant…

 

 

 

 

 

 

 

fourmiz-11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors j’utilise le même stratagème : de la graisse aux pieds !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fourmiz-12.jpg

 

 

 

 

Je limite aussi leurs sorties des cloisons en les bouchant au cica  au fur et à mesure de leur découverte…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n’arrive pas à mettre des insecticides, même spécifiques des fourmis…
Quand vous vivez grâce au travail d’insectes sociaux, comment génocider leurs cousines éloignées ???
Et peut-être que laisser vivre les fourmis noires, sous contrôle relatif, retarde l’arrivées des petites rouges si urticantes...

 

 

 

 

Elles nous envoient parfois des messages si éloquents !! Garantie sans trucages !!!

 

 

 

 

fourmiz-13.jpg

 

 

 

 

PS : merci à Tophe pour les photos et la bonne humeur...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : les abeilles de Lifou
  • les abeilles de Lifou
  • : les aventures des avettes tropicalisées... Partages d'expériences happycoles, juste pour le plaisir !
  • Contact

Rechercher

Les 10 Derniers

  • Plan de la ruche
    En rouge, les nouveautés. Accès direct aux pdf : pollen - propolis - schéma de ruche Langstroth baumes - baumes personnalisés Votre avis m'intéresse : retour de feeling Commandez les cosmétiques des abeilles chez les fées de BioAttitude.nc ! • Journal...
  • Cadre à jambage
    Hello ! Cela faisait longtemps que ça me tarabustait, c'est parti depuis aout dernier pour tester le fameux cadre à jambage... Kézako ?? Un cadre sans cire gaufrée, juste une amorce de 2 cm en haut. Et un "jambage" ou "renfort", une baguette fine presque...
  • A pas peur
    "Les abeilles, ouhhhh ça pique !!" Réflexe de survie quand on ne les connait pas... Une abeille ne pique QUE par nécessité, elle y laisse son dard et sa vie. Cela veut dire aussi que si vous apprenez à les connaître, à les observer, et à agir sans les...
  • Mu
    Depuis mars, Bi ne Drehu a migré 30 km plus au Sud, dans la tribu de Mu au lieu-dit Kaladea... Grâce aux amis (Oriol, Maxou, Loïc, Diane et Lionel, Mel, Laurent, Ced, Xavier, Amélie et Claudio, et j'en oublie sûrement...) la maison se peaufine (avec une...
  • L'art de devenir abeille
    L' apiculture, c'est l'art de devenir abeille... Se mettre dans la peau de la colonie, voir ce qu'elle exprime pour faire l'acte juste qui lui apportera du mieux-être. Vous ouvrez trop souvent ? Le dérangement incessant demande une grande dépense énergétique...
  • Nougat
    Nous sommes faits pour faire ce que l'on kiffe, n'est-ce pas ? Il y a quelques années, j'avais pris GRAND plaisir à faire du nougat... Un peu extrémiste, je ne voulais pas d'autres sucres que le miel de mes zabeilles. Cuire le miel attire fort les fifilles,...
  • Drones²
    Amateur de réseaux sociaux, passionné de ces petits 'multirotors de loisirs' (ou 'drones', mais tout de suite ça sonne militaire), je furète parfois (voire souvent) les belles images vues d'en haut que nous ramènent ces caméras volantes sur Face de Bouc......
  • Le buzzz du Flow
    Vous avez sûrement vu passer la vidéo, ces derniers mois : la fameuse ruche "Flow Hive" est une révolution dans l'apiculture ! Le rêve du robinet à miel est devenu réalité, grâce à des années de recherche d'une famille australienne... Une belle image...
  • Revue de presse
    Quand les journaux parlent des abeilles de Lifou... "Les Nouvelles de l'économie", septembre 2014 la revue de la Chambre des Métiers : InfoMétiers avril-mai 2014
  • Comment taire
    Hello ! Il y a un nouveau type de SPAM assez vicieux : les faux commentaires, avec une vraie adresse de pub... Le commentaire est juste là pour hameçonner, souvent en anglais, avec un caressage dans le sens du poil dans le thème de l'article. Vous cliquez...