Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 21:06

essaimage-1.jpg

 

 

Voilà, c’est parti, un vrombissement régulier vous a tiré le nez dehors, et vous voilà à jouir d’un spectacle inoubliable : la grande joie des avettes qui décollent pour fonder une famille ailleurs…

essaimage-2.jpg

 

 

 

 

 

 

Facile de repérer quelle ruche est la source de l’hémorragie ! Sa planche d’envol est à sens unique.

 

 

 

 

 

 

 

essaimage-3.jpg

 

 

 

 

 

 

Au cadre-témoin, on aurait vu que ça s’affole derrière, si la mise au point n’avait pas été faite sur le reflet du jardin !

 

 

 

 

essaimage-4.jpg

 

 

 

 

On surveille le trafic, et en 10 minutes, le nuage sonore s’est calmé et concentré en une grappe à portée de main, une dizaine de mètres à tout casser. Elles aiment beaucoup ce tronc de cocotier, par exemple (et le coin du toit aussi). SI on laisse faire, elles y restent 2-3 heures à 2-3 jours, le temps de laisser les éclaireuses apporter la bonne nouvelle d’une prochaine destination, définitive cette fois-ci !

 

 

 

 

essaimage-5.jpg

 

 

 

 

 

 

Alors c’est parti pour les enfumer un poil, histoire de les prévenir (tout en leur demandant si leur programme pourrait comprendre un nouveau logement sur place, plutôt qu’un dessous de falaise mal protégé ! Enfin, c’est elles qui voient, hein !)

 

 

 

 

essaimage-6.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Coupons cette branchette de Noni qui plie sous le poids d’une partie de la nouvelle famille !

 

 

 

 

 

 

essaimage-7.jpg

 

 

 

Et approchons-là au-dessus d’une ruche équipée de ses cadres avec cire gaufrée, d’une caisse vide pour canaliser et d’une grille à reine pour repérer cette dernière,

 

 

 

 

essaimage-8.jpg

 

 

 

 

Un petit coup sec et tout le monde descends !

 

 

 

 

 

 

 

essaimage-9.jpg

 

 

 

 

 

Le reste de l’essaim est patiemment balayé dans un petit carton et transféré sur la grille,

 

 

 

 

 

essaimage-10.jpg

 

 

 

 

 

 

jusqu’à ce que le gros de l’essaim aie changé de localisation !
La ruche est le plus près possible du tronc d’ailleurs, pour que les frangines retrouvent le troupeau.

 

 

 

 

 

 

essaimage-11.jpg

 

 

 

 

 

En voilà quelques unes qui « battent le rappel » : bien campées sur leurs pattes, le dernier segment de l’abdomen ouvert pour lâcher les effluves de la glandes de Nasarov, les ailes ventilantes pour diffuser ces phéromones, elles guident de leur odeur les glandues myopes qui n’ont pas encore tout compris…
Signe que la reine est sûrement dans le paquet !

 

 

 

 

essaimage-12.jpg

 

 

 

 

Bon, il va falloir les aider, « dispersez-vous ! » à coup de fumée, ça sent peut-être encore la reine par là, mais elle n’y est plus les filles !

 

 

 

 

 

 

 

essaimage-13.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est fou ce qu’elles sont douces pendant un essaimage ! Pour le plus grand bonheur de cet amateur de miel, qui n’a pas gardé le voile très longtemps !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

essaimage-14.jpg

 

Portrait de famille…

 

 

essaimage-15.jpg

 

 

 

Alors à force de fouiner dans la grappe (et ce n’est pas sale !), nous trouvons cette jeune reine noire, que nous nous empressons d’encager pour « fixer » l’essaim autour de leur reine, et leur faire adopter plus sûrement leur nouveau logis. En principe, on place la cage entre deux cadres et on libère la mère le lendemain.

En principe aussi, les abeilles se précipitent autour de leur génitrice afin de la nourrir à travers la cage. Euh, c’est pas vraiment le cas ici…
Et je comprends mieux 5 minutes plus tard, en voyant une vieille reine et sa cour rentrer par la porte principale dans son royaume ! OK, je libère la jeune alors…

 

essaimage-16.jpg

 

 

 

 

 

 

Ne reste plus qu’à retirer la grille et la caisse, en secouant doucement les avettes à l’intérieur. Un couvre-cadre est laissé entrouvert, histoire de laisser le gros de la grappe pénétrer dans leurs agapes, par la porte de service…

 

 

 

 

 

essaimage-17.jpg

 

 

 

 

ce qui est encouragé avec un peu de fumée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un essaim récupéré de cette manière construit très vite les rayons : parfois on pose la hausse la semaine qui suit ! Champagne pour la pendaison de crémaillère !! Les abeilles d’essaimage ont une vigueur étonnante, c’est vraiment un joli spectacle…

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo - dans débutants
commenter cet article

commentaires

Tho 21/12/2013 22:14

bonjour Lifou
merci pour tout ces récits !!
J'ai une question concernant le paragraphe cite :
"Et je comprends mieux 5 minutes plus tard, en voyant une vieille reine et sa cour rentrer par la porte principale dans son royaume ! OK, je libère la jeune alors…"
Que ce passe-t'il ensuite ?
Y-a t'il bagarre entre les deux reines, une mise à mort ou bien un second essaimage avec celle qui est vaincue ?
Merci d'avance pour toutes ces explications .
Ami des abeilles je te souhaite de continuer dans cette merveilleuse aventure ...!
A+

Ludo 21/12/2013 22:31

Merci, Tho !

Je n'en sais rien, honnêtement...
Peut-être ai-je raté un essaimage secondaire, la colonie s'est installée calmement dans la ruche sans laisser de trace visible de ce "double maternage potentiel".
Dans la littérature, on parle de "train d'essaimages", quand les jeunes reines naissantes partent avec leur lot d'ouvrières gorgées de miel, pour fonder une nouvelle famille à chaque fois, jusqu'à ce que la colonie mère soit assez libérée de son excédent de réserve et de population pour que la reine qui nait à ce moment reste sur place et que les reines non nées soient tuées.
Là, ce n'est pas du tout le même cas : cet essaim avec une jeune et une vieille reine...

La vie garde ses mystères !!

Belle journée....

Présentation

  • : les abeilles de Lifou
  • les abeilles de Lifou
  • : les aventures des avettes tropicalisées... Partages d'expériences happycoles, juste pour le plaisir !
  • Contact

Rechercher

Les 10 Derniers

  • Plan de la ruche
    En rouge, les nouveautés. Accès direct aux pdf : pollen - propolis - schéma de ruche Langstroth baumes - baumes personnalisés Votre avis m'intéresse : retour de feeling Commandez les cosmétiques des abeilles chez les fées de BioAttitude.nc ! • Journal...
  • Cadre à jambage
    Hello ! Cela faisait longtemps que ça me tarabustait, c'est parti depuis aout dernier pour tester le fameux cadre à jambage... Kézako ?? Un cadre sans cire gaufrée, juste une amorce de 2 cm en haut. Et un "jambage" ou "renfort", une baguette fine presque...
  • A pas peur
    "Les abeilles, ouhhhh ça pique !!" Réflexe de survie quand on ne les connait pas... Une abeille ne pique QUE par nécessité, elle y laisse son dard et sa vie. Cela veut dire aussi que si vous apprenez à les connaître, à les observer, et à agir sans les...
  • Mu
    Depuis mars, Bi ne Drehu a migré 30 km plus au Sud, dans la tribu de Mu au lieu-dit Kaladea... Grâce aux amis (Oriol, Maxou, Loïc, Diane et Lionel, Mel, Laurent, Ced, Xavier, Amélie et Claudio, et j'en oublie sûrement...) la maison se peaufine (avec une...
  • L'art de devenir abeille
    L' apiculture, c'est l'art de devenir abeille... Se mettre dans la peau de la colonie, voir ce qu'elle exprime pour faire l'acte juste qui lui apportera du mieux-être. Vous ouvrez trop souvent ? Le dérangement incessant demande une grande dépense énergétique...
  • Nougat
    Nous sommes faits pour faire ce que l'on kiffe, n'est-ce pas ? Il y a quelques années, j'avais pris GRAND plaisir à faire du nougat... Un peu extrémiste, je ne voulais pas d'autres sucres que le miel de mes zabeilles. Cuire le miel attire fort les fifilles,...
  • Drones²
    Amateur de réseaux sociaux, passionné de ces petits 'multirotors de loisirs' (ou 'drones', mais tout de suite ça sonne militaire), je furète parfois (voire souvent) les belles images vues d'en haut que nous ramènent ces caméras volantes sur Face de Bouc......
  • Le buzzz du Flow
    Vous avez sûrement vu passer la vidéo, ces derniers mois : la fameuse ruche "Flow Hive" est une révolution dans l'apiculture ! Le rêve du robinet à miel est devenu réalité, grâce à des années de recherche d'une famille australienne... Une belle image...
  • Revue de presse
    Quand les journaux parlent des abeilles de Lifou... "Les Nouvelles de l'économie", septembre 2014 la revue de la Chambre des Métiers : InfoMétiers avril-mai 2014
  • Comment taire
    Hello ! Il y a un nouveau type de SPAM assez vicieux : les faux commentaires, avec une vraie adresse de pub... Le commentaire est juste là pour hameçonner, souvent en anglais, avec un caressage dans le sens du poil dans le thème de l'article. Vous cliquez...