Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 23:22
 

Salut !

En observant les visites sur le blog, j’ai remarqué que les pages les plus vues concernent le cadre-témoin et le pollen frais. Un trafic particulier vient du forum sur la ruche Warré, concernant l’utilité du cadre-témoin.

Voici donc comment construire la fameuse petite fenêtre, pour répondre à Djass, ainsi qu’un bilan après quelques mois d’utilisation de cette méthode ingénieuse…



constr-CT-1.jpg

 

 

 

 

 

Pour que tous les cadre-témoins aient la même taille, voici un gabarit de découpe. C’est un rectangle de 140 sur 265 mm, avec deux excroissances de 10 sur 15 en haut pour placer la latte avec l’amorce de cire.
constr-CT-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-3.jpg

 

 

 

 

Je perce avec une mêche de 10.

 

 

 

 

 

 

Cela permet la découpe à la scie sauteuse.
constr-CT-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-5.jpg

 

 

 

 

 

 

Une finition à la rape et la meuleuse, équipée de son disque à poncer ;

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-6.jpg

 

 

 

 

 

 

 

J’ajuste les « gonds à visser », de 25 sur 2,5 de diamètre. Les deux en haut doivent pouvoir tourner à la main, pour enlever le plexi au besoin. Ce dernier est découpé aux côtes suivantes : 160 sur 320 mm.

 

 

 

 

 

constr-CT-7.jpg

 

 

 

 

Pour la porte, je coupe dans du contre-plaqué de 9 mm un rectangle de 210 sur 380 mm, avec de quoi faire un cadre de 15 mm de large pour permettre une bonne isolation thermique comme lumineuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-8.jpg

 

 

 

 

 

 

J’agrafe l’isolant, du plastique à bulles aluminisé.

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-9.jpg

 

 

 

 

 

 

Je découpe deux rectangles de la même épaisseur que la porte (20 mm environs) pour fixer les petites charnières : les rectangles seront vissés sur le corps de ruche.

 

 

 

 

 

constr-CT-10.jpg

 

Une fois fixé à la bonne position, je peins le bois et protège le tout avec de la bâche blanche, agrafée sur le dessus de la caisse pour éviter les entrées d’eau.

constr CT-11

 

 

 

 

La latte ou cadron est faite d’un morceau de tasseau, de 285 de long sur 10 d’épaisseur, avec une fente dans laquelle je glisse un morceau de cire gauffrée fixée à la cire fondue. Je ne fixais pas au début, et les languettes ramollissaient à la température de la ruche et tombaient rapidement.

 

 

 

 

 

constr-CT-12.jpg

 

 

 

 

 

 

La latte doit pouvoir se mettre facilement en place, pour pouvoir s’enlever à l’aide du lève-cadre par exemple malgré la propolisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-13.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La porte est plaquée contre la ruche avec un petit sandow, accroché à deux vis latérale (les grosses punaises installées au début n’ont pas fait long feu, ce qui a permis l’envoi de quelques missiles imprévus !)

 

 

 

 

 

constr-CT-14.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà ce que ça donne la fenêtre ouverte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-15.jpg

 

 

 

Je colle dans la porte une étiquette pour noter les observations (cf le bilan plus bas pour la traduction !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-16.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La charnière vue par le dessous ;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-17.jpg

 

 

 

 

 

 

La fixation du sandow ;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

constr-CT-18.jpg

 

 

 

 

 

 

Et la version light de la porte, quand je n’ai pas le temps de construire !! Juste la bache et l’isolant, agrafés ensembles et punaisés au corps de ruche. Vite fait mal fait, car les punaises se plient facilement (c’est du bon bois, les ruches « Th…s » !)

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici aussi un bilan des 6 mois d’utilisation du CT : (repris du forum sur la ruche Warré et complété)

Les moins  :


-ça prends du temps à construire (et ça coûte un poil : plexi, quincaillerie, isolation)


-le système "oblige" à ne pas rater la visite hebdomadaire, et si possible de la faire pour toutes les ruches d'un même rucher, voire tous les ruchers, afin de permettre les comparaisons. J'ai par exemple rater la prévention de 7 essaimages en supprimant une visite et en m'absentant la semaine qui suit : dans ce cas le cadre-témoin ne m'a pas été utile...

 


Les plus   :


-beaucoup moins d'ouvertures du corps de ruche, donc de dérangements, et donc de consommation de miel, ce qui optimise les récoltes ;


-prévention des essaimages : tout travail s'arrête au CT la semaine voire 10-15 jours avant. Cela nécessite de noter les observations hebdomadaires, en collant une étiquette sur laquelle je note ce que j'y vois (par exemple T80 M30 0p10 Oe50, ce qui veut dire "tissé à 80%, avec 30% de miel (dont 10% operculé) et 50% d'œufs". Cela se fait vite fait, et comme ça d'une semaine à l'autre on voit facilement l'évolution ;


-nombreuses observations complémentaires à celles faites au trou de vol. Des fois, il n'y a pas beaucoup d'activité devant, alors que ça s'active derrière !


-observation des comportements des abeilles comme jamais on ne le voit après le passage de l'enfumoir ! les abeilles ne vivent pas la têtes dans les alvéoles, elles font leurs danses, étalent la propolis, s'épouillent, etc... Rien que pour ça, j'y passerais des heures ! Quel plaisir de filmer une reine inspecter les alvéoles et pondre, à 3 cm de son objectif !


-intérêt pédagogique évident, qui permet aux visiteurs béotiens de dépasser vite la peur de la piqure, captivés par ce qu'ils y voient !


-ça donne du travail aux cirières même quand c'est bien plein dedans : petit retard au déclenchement de la fièvre d'essaimage ???


-ça donne de la belle cire bien blanche pour alimenter le cérificateur ;


-je ne fais pas encore d'élevage, mais j'ai bien pensé faire des nucléi compatibles avec les cadres-témoins pour fournir en œufs régulièrement ;


-ça donne une idée des miellées en cours (tout est construit et rempli en moins d'une semaine) ou des périodes creuses (seules les ruches très fortes construisent encore un peu) ;


-pour ceux qui en ont besoin, d’après Vanhée, ça peut être utile pour détecter le varroa  et lutter contre, en coupant la cire tous les 15 jours, pour laisser les cellules de faux-bourdons se faire operculer, avec les varroas dedans.

A noter que pendant le premier mois, les abeilles ont boudé la petite fenêtre derrière. Il est conseillé de bien isolé le plexi pour que les abeilles viennent y travailler. Puis un beau jour, ça a commencer à tisser sur 4 ou 5 ruches, et c'est parti !

Pour les amateurs de photos, le verre est peut-être plus utile que le plexi, car plus facilement nettoyable...

Ce système a été inventé par Paschke, ingénieur allemand dans les années 30, alors qu’il n’avait qu’un morceau de wikende pour s’occuper d’une soixantaine de ruches.

Ses détracteurs lui reprochaient que couper la cire avec des larves dedans, c’était du boulot d’abeilles gâché bêtement. Sa réponse, via Vanhée, est ici.

Pour finir, c’est un système de gestion du rucher très différent de ce qu’on apprends en école d’apiculture, qui nécessite une remise en cause de ses réflexes d’intervention. Même si c'est la raison même de son utilité, ce n’est peut-être pas indiqué aux débutants, mais peut-être je me trompe…

 

Enfin, j'ai beaucoup apprécier la conduite apicole en synergie avec l'abeille, document de Jan Kuppens sur le site du CARI, où l'on voit combien la petite fenêtre peut être utile pour certaines conduites du rucher... Passionnant !

 


Voilà, au plaisir !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 28/03/2016 21:02

Bonjour,

Merci pour ces infos de montage, avec les photos c'est top.
Je m'y suis mis cette année.

J'ai une question le bouquin sur le CT précise que l'hiver on met la vitre à l'intérieur de la ruche puis un isolant à la place de la cloison. Mais comment faire pour faire passer la vitre à l'intérieur? Il faudrait lever les extrémités de tous les cadres pour la passer le long de la face arrière.

Merci pour votre retour.

Ludo 29/03/2016 09:54

Merci Alex !
Franchement, aucune idée, comme on n'a pas vraiment d'hiver par ici, je ne me suis pas penché sur la question...
Que dit l'intuition ??
Au plaisir !
Ludo

DAV 20/06/2015 13:09

Bonjour,
Enfumez vous pour prélever le cadre témoin chaque semaine ?
Merci

Ludo 20/06/2015 15:37

Pas forcément, si soleil sans vent, que tout est calme (y compris oam !)

Pseudom 21/02/2015 19:13

Merci pour ces tres bonnes infos sur le cadre temoin, elles sont rares.
Utilisez vous toujours cette technique ?
Quelle est l'epaisseur des parois de vos corps de ruche ?
Dans mon cas elles sont de 25, ce qui est trop peu selon le livre de reference que vous citez.

Ludo 23/02/2015 22:49

Hello Pseudom !
Merci, ça fait plaisir !!

Je ne peux plus me passer de cette petite fenêtre, sans pour autant être si rigoureux sur les notes systématiques chaque semaine.
C'est un allié incontournable, avec l'observation du trou de vol et la pesée rapide à l'arrière de la ruche, pour savoir ce qui se passe sans déranger personne.
Fantastique aussi pour montrer la vie des abeilles aux touristes de passage qui viennent acheter du miel et demandent comment ça marche ! HOP : direction la planche d'envol, puis la fenêtre derrière, où toute peur résiduelle est volatilisée pour laisser la place à un émerveillement (et un flot de questions) contagieux...

Un danger cependant, c'est d'être tenté d'aller moins voir dans le corps de ruche, pensant qu'on croit savoir dur comme faire ce qu'il s'y passe.... Il y a toujours des surprises !!
Les ruches doivent être aussi épaisses que les vôtres : c'est trop fin pour qu'elles fassent un rayon "normal" (bâti des 2 côtés), mais ça ne les perturbent pas plus que ça...
Au plaisir !

Vincent 19/06/2011 09:26


Magnifique!

Que de recherches pour trouver comment ajouter ce cadre témoin à ma première ruche!!. Mais cela valait la peine. Merci d'avoir partager cette information avec nous et bravo pour le 'mode d'emploi'.
C'est encore mieux que chez IKEA!!
Vincent


Ludo 22/06/2011 16:52



Merci de ton enthousiasme !


Et comme tout système est perfectible, n'hésites-pas à nous partager les améliorations que tu auras trouvé pour cet outil astucieux ! Ni a nous partager les observations que tu feras avec !!!


Au plaisir,


Ludo



Présentation

  • : les abeilles de Lifou
  • les abeilles de Lifou
  • : les aventures des avettes tropicalisées... Partages d'expériences happycoles, juste pour le plaisir !
  • Contact

Rechercher

Les 10 Derniers

  • Plan de la ruche
    En rouge, les nouveautés. Accès direct aux pdf : pollen - propolis - schéma de ruche Langstroth baumes - baumes personnalisés Votre avis m'intéresse : retour de feeling Commandez les cosmétiques des abeilles chez les fées de BioAttitude.nc ! • Journal...
  • Endo-kényane
    Pour le fun, j'ai commandé un mini-endoscope pour Android à 15 boules... Ce n'est pas pour visiter mes trous d'nez ! Mais pour aller voir les zélées !! Bon, il ne faut pas s'attendre à des miracles côté qualité des photos, maintenant ça devient rigolo...
  • La forme à Sion
    Hello ! Je propose 3 modules de formations pratiques : A - Conduite en synergie avec l'abeille constat de l'échec d'une apiculture intensive basée sur nos besoins/envies observation de l'entité colonie, apparentée à un mammifère répondre aux besoins de...
  • 7 ans
    Ce blog a 7 ans aujourd'hui : Joie mes amis, joie !! Sous sa forme actuelle : il se peut fort que ses jours soient comptés : car il faut dire que ça bouge dans le quartier, si je jette un oeil (étonné) à l'année qui vient de s'écouler : on a eu droit...
  • Le cadre-témoin - le livre
    Hello ! Le petit livret de Roger Vanhée est introuvable sur le net. Sur la demande de 2 personnes, j'ai scanné le mien et le mets à dispo en PDF ici. Lien vers le PDF BIEN SÛR, s'il est réédité ou si vous le trouvez en vente sur le net (merci de bien...
  • Cadre à jambage
    Hello ! Cela faisait longtemps que ça me tarabustait, c'est parti depuis aout dernier pour tester le fameux cadre à jambage... Kézako ?? Un cadre sans cire gaufrée, juste une amorce de 2 cm en haut. Et un "jambage" ou "renfort", une baguette fine presque...
  • A pas peur
    "Les abeilles, ouhhhh ça pique !!" Réflexe de survie quand on ne les connait pas... Une abeille ne pique QUE par nécessité, elle y laisse son dard et sa vie. Cela veut dire aussi que si vous apprenez à les connaître, à les observer, et à agir sans les...
  • Mu
    Depuis mars, Bi ne Drehu a migré 30 km plus au Sud, dans la tribu de Mu au lieu-dit Kaladea... Grâce aux amis (Oriol, Maxou, Loïc, Diane et Lionel, Mel, Laurent, Ced, Xavier, Amélie et Claudio, et j'en oublie sûrement...) la maison se peaufine (avec une...
  • L'art de devenir abeille
    L' apiculture, c'est l'art de devenir abeille... Se mettre dans la peau de la colonie, voir ce qu'elle exprime pour faire l'acte juste qui lui apportera du mieux-être. Vous ouvrez trop souvent ? Le dérangement incessant demande une grande dépense énergétique...
  • Nougat
    Nous sommes faits pour faire ce que l'on kiffe, n'est-ce pas ? Il y a quelques années, j'avais pris GRAND plaisir à faire du nougat... Un peu extrémiste, je ne voulais pas d'autres sucres que le miel de mes zabeilles. Cuire le miel attire fort les fifilles,...